• isolation de la ruche,  tour d'abeilles Warré

    Thomas D.Seeley sur l’apiculture naturelle

    En 2017, nous avons eu l’occasion de rencontrer pour la première fois Thomas Seeley, apiculteur de renommée mondiale, au National Honey Show en Grande-Bretagne et de l’interviewer brièvement sur la ruche Warré, sans savoir ce qu’il allait déclencher en nous dans les années suivantes.Inspirée par les magnifiques ruches en roseaux créées en toute discrétion par David Junker dans la forêt bavaroise en Allemagne, la tour d’abeilles Warré a été construite à notre ucher école, équipée de cercles en bois et d’une isolation en roseaux de 5 cm d’épaisseur.Avec son sol fermé et sa boîte climatique sous le toit en rondelles d’arbres de la forêt et son trou d’envol rond, la…

  • A la une,  presse

    Nos tours des abeilles dans la presse internationale

    Les variations des nos tours des abeilles intéressent de plus en plus d’apiculteurs…Vous trouverez ci-joint un autre article de presse sur nos ruches, paru dans la célèbre revue britannique Natural Bee Husbandry Magazine. Dans son 24e numéro de l’été 2022, de nombreuses habitations alternatives intéressantes pour les abeilles, provenant de différents pays, sont présentées avec de nombreux exemples d’utilisation.Nous sommes très fiers que nos ruches aient également été sélectionnées. Elles ont été conçues et fabriquées par le rucher-école Villa le Bosquet.Vous trouverez ici de plus informations à ce sujet.La revue NBH est publiée quatre fois par an en anglais. Vous pouvez vous y abonner en cliquant sur le lien suivant…

  • A la une

    Nos abeilles arboricoles

    Elles sont de retour, nos abeilles arboricoles.Il est difficile de voir celles qui entrent et sortent à 5 mètres de hauteur. De notre fenêtre, nous avons déjà pu observer à deux reprises l’arrivée d’un essaim d’abeilles dans cet arbre, la dernière fois en 2019, où un essaim géant est arrivé, puis est reparti en s’accrochant à une branche de pin basse. Depuis, cette colonie vit tout aussi tranquillement dans notre tour d’abeilles. »Bienenturm »De nombreuses abeilles sauvages vivent souvent dans les grands arbres sans être découvertes, et c’est très bien ainsi…Nous sommes très heureux que ces abeilles aient trouvé refuge chez nous et espérons qu’elles se sentiront bien dans cette petite grotte…