A la une

Au trou de vol en cas de mauvais temps..

L’APICULTURE NATURELLE.
Chaque jardin a besoin d’abeilles, et c’est encore mieux si l’on a une ruche bien isolée sur place. Les abeilles préfèrent vivre dans les cavités naturelles des arbres… En cas de nécessité, comme il n’y a plus guère de vieux arbres dans la forêt, elles vivent volontiers sous le toit d’une maison, si on le tolère, comme c’est le cas dans notre famille depuis maintenant 30 ans.

Si l’on installe un logement pour abeilles dans son jardin, il faut choisir un abri (ruche) aussi bien isolé que possible, avec des murs épais en matériaux naturels et des trous d’envol ronds, ce qui se rapproche davantage d’une cave naturelle pour abeilles. Je préfère construire moi-même nos ruches, car on peut alors décider soi-même de leur composition, plutôt que d’acheter une ruche commerciale préfabriquée dans un magasin d’apiculture. Àu rucher école Villa le Bosquet, nous nous engageons pour la protection des abeilles par le biais de projets spéciaux, même en dehors de notre rucher.

Voici un lien vers notre programme de protection des abeilles : https://beetower.fr/espace-naturel-marais-villers-sur-mer-blonville

Dans une telle simulation de cavité d’arbre comme la « BeeTower », une colonie d’abeilles peut, selon notre expérience, survivre de manière autonome sans que l’apiculteur n’ait à intervenir. La récolte de miel n’est pas le but recherché.

J’en parlerai régulièrement dans ce blog avec mon iPhone.

Ci-joint une photo d’aujourd’hui où les abeilles se sont rassemblées autour du trou de vol pour protéger les rayons où la prochaine génération d’abeilles est déjà en train de grandir.

Les jours actuels sont un défi pour les fleurs des arbres et des plantes, mais aussi pour les abeilles jusqu’à ce que le temps s’améliore et que le soleil puisse à nouveau développer toute sa puissance.

Plus d’infos : https://beetower.fr/au-trou-de-vol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.